échange de connaissances dans les domaines de l'ésotérisme et du paranormal
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Légendes de fées de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Mage suprême
Mage suprême
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 44
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Légendes de fées de Bretagne   Mer 26 Déc - 2:01

Légendes de fées de Bretagne


Il existe au milieu de la forêt de Lanouée prés de Rohan, Morbihan, morceau de la forêt de Brocéliande, une très belle Fée toujours vêtue de blanc. Un jour, elle rencontra un pauvre homme qui se plaignait de sa condition et lui demanda s'il serait heureux s'il avait plein d'or dans l'écuelle qui contenait sa soupe. Celui-ci regarda son récipient et le vit remplit d'écus. La belle Fée lui dit d'aller chercher un récipient plus grand et dans sa hâte, l'homme lui écrasa les pieds. A son retour la belle Fée avait disparue et son écuelle ne contenait plus qu'un peu de soupe.



Cette fois-ci, c'est à Montauban-de-Bretagne,en Ille-et-Vilaine, que l'on va rencontrer des Fées. En effet ce sont Elles qui ont construit le chateau après que la Reine des Fées eut trouver le site, au milieu d'un étang, splendide. Elles avaient presque finit la construction lorsque le coq chanta et durent s'enfuir. La Reine des Fées dit alors:" Au revoir gentil chateau! Il ne manque qu'une pierre à ton portail mais n'aie pas peur, il ne tombera jamais!". Et de fait, même si ce chateau a aujourd'hui perdu ses tours, le portail lui tient encore vaillamment debout.
Les Fées vivent bien entendu toujours dans la forêt voisine du chateau, mais à chaque fois qu'un arbre est abattu, l'une d'Elles meurt de tristesse....



A Loudéac, Côtes d'Armor, autre parcelle de Brocéliande, oubliée là par le déboissement, on trouve aussi des Fées Vertes ou Fées Sylvestres. On peut au solstice d'été, après avoir frotté ses yeux d'herbes de le Saint Jean, surprendre leurs allées et venues lors de leur déménagement de printemps. Mais malheur à celui qui par bravade, oserait traverser le sentier, il tomberait raide mort...







Le Camp d'Artus a été creusé et façonné par des Fées. Elles y gardent jalousement avec des Feux-Follets et des Gnomes, les richesses du Roi Arthur, dans l'attente du jour, où il reviendra de la lointaine ile d'Avallon pour restaurer un monde conforme à l'idéal de Camelot, un monde de justice et de libertés.





Au chateau de Trécesson, à Campénéac, on peut voir une Dame Blanche, sortir des brumes du lac, chaque soir quand la nuit enveloppe le chateau de son aile noire.
On peut aussi y contempler, le long des douves du même chateau, la Blanche Biche au pelage cendré de lichens de lune. Elle vient tout les soirs se désaltérer dans les eaux calmes des douves.



A Paramé, Ille-et-Vilaine, se trouve la salle de bal des Fées de la région. Le refrain de leur chanson est court, peu varié et Elles le répètent sans cesse. Une vieille couturière bossue qui entendit dire qu'Elles danseraient jusqu'à la fin du monde si Elles ne parvenaient pas à trouver une fin à leur chanson décida d'entrer dans leur ronde et écoutant la chanson:
Vendredi
Samedi
Et dimanche

La couturière la compléta en disant:

Et dimanche
Et lundi!

Pour la remercier les Fées lui enlevèrent sa bosse.
Et, le 20 juillet, on peut encore les entendre chanter sur la lande...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
 
Légendes de fées de Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Légendes Bretonnes : Les Korrigans
» Dictionnaire des symbolismes, des Mythes et des légendes (Didier Colin)
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
» Le Cairn de BARNENEZ (BRETAGNE)
» CALLAC-de-Bretagne / KALLAG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lux esoterae :: Divers :: Le domaine féérique-
Sauter vers: