échange de connaissances dans les domaines de l'ésotérisme et du paranormal
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paracelse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Mage suprême
Mage suprême
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 44
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Paracelse   Sam 13 Oct - 0:06

Le nom de Paracelse est resté attaché à la Kabbale, la magie, la nécromancie, les pratiques sulfureuses des Arts interdits... Il fut aussi un grand médecin de la Renaissance, et un génial précurseur. Théophraste Bombast von Hohenheim est né à Etzel, non loin de Zurich. Son père, qui exerce la médecine, lui fait donner une éducation religieuse, et l'initie à la connaissance des herbes médicinales.

Il entre à 17 ans à l'Université de Bale, où il choisit son nom d'humaniste: Paracelse, Celui qui monte vers les hauteurs.

Paracelse rejette résolument la médecine de Galien. Il veut expérimenter par lui-meme. Homme fluet de petite taille, qui fuit les femmes, d'un caractère violent, il soigne Erasme, qui souffre de goutte et de gravelle.

Le prestige de cette guérison vaut à Paracelse d'etre nommé professeur à l'université de Bale. Il suscite la réprobation des ses confrères, en dénonçant leur enseignement rétrograde.

Paracelse, dans sa cave, combine divers métaux pour former des talismans protecteurs. Passant de l'alchimie à la chimie, il ouvre la voie à la chimie organique et physiologique, dont il entrevoit l'importance. Il soigne gratuitement les pauvres.

"Si vous désirez comprendre une maladie, regardez-la bien en face, veillez aux symptomes, étudiez-en les phases, classifiez les causes, découvrez les soulagements, et composez vous-meme les remèdes."

Mis hors la loi, et décrété d'exil en 1528, il se rend en Alsace, où il installe ses cornues et ses alambics, puis voyage en Europe, glanant dans chaque pays des bribes de connaissance.



Il étudit les eaux minérales, auxquelles il consacre un Traité. Il scrute aussi le ciel, car il voit dans l'astrologie une science véritable, capable d'influencer la santé des hommes.

Ses recettes à base de métaux opèrent des guérisons spectaculaires (Plus tard on fera prendre à Louis XV, malade, quelques gouttes de sa teinture de métaux).

L'étrange petite homme porte toujours avec lui une grande épée appelée Azoth, dont le pommeau est une boule de métal. Epée magique affirment ses ennemis. La boule semble plutot avoir contenu une réserve d'opium dont Paracelse se sert à préparer son laudanum, un de ses remèdes.
Agé de 48 ans, il meurt en 1541 à l'hospice de Salzbourg, des suites d'une rixe entre ivrognes.

Ambroise Paré s'inspirera de son traité La Grande Chirurgie pour soigner les plaies d'armes à feu.

La médecine reconnaitra lui devoir l'emploi judicieux de l'opium et des minéraux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
 
Paracelse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PARACELSE
» Paracelse
» [livre] Paracelse Dorn Trithème
» La théorie des signatures de Paracelse
» Occultisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lux esoterae :: Esotérisme :: Les grands mages de l'histoire-
Sauter vers: