échange de connaissances dans les domaines de l'ésotérisme et du paranormal
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fée Mélusine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Mage suprême
Mage suprême
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 44
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: La fée Mélusine   Dim 7 Oct - 12:53

Des siècles après sa disparition, certains sentent encore sa présence dans les brumes qui, le soir, montent sur les étangs.


Avec la légende de Mélusine, c’est toute l’histoire de la Vendée et du Poitou qui se raconte depuis des siècles et des siècles.
De la Vendée et du Poitou, certes, mais il ne faut pas oublier que tout cela est une histoire de fées, et que les fées, avant d’arriver a leurs destination, ont beaucoup voyagé, pour vivre leurs existences pleines de sortilèges et de maléfices…..

Sortilèges :

Au départ de la mystérieuse histoire de Mélusine, il y a un roi. Il s’appelait Elinas, et régnait sur L’Ecosse .Il avait épousé une très jolie princesse, un peu mystérieuse nommée Présine. Cette dernière lui avait imposé une sorte de pacte : jamais il ne devait chercher a la voir pendant qu’elle accoucherait. Hélas, le roi d Ecosse ne tint pas sa promesse, et les trois fille de Présine, qui s’appelaient Mélusine,Mélior et Palestine, s’enfuirent au bout du monde…..Le bout du monde, pour les enfants de Présine, c’était ce qui allait devenir la Vendée et le Poitou.

Alors que les 3 princesses, qui étaient en réalité des fées, dansaient dans la forêt, Mélusine, l’aînée des filles, croisa le chemin d’un noble chevalier, désargenté et poursuivi par le désespoir.
Il s’appelait Raymondin. C’était un pauvre garçon plein de remords : alors qu’il participait à une chasse aux sanglier dans la forêt du Poitou, il avait tué accidentellement son oncle,Aimeri, compte de Poitiers . Et c’est pour fuir une éventuelle vengeance, et l’opprobre de toute la cour et des siens, qu’il s’était réfugié dans la forêt de Cé, non loin de l’actuelle forêt de Vouvant.
C’est donc là, dans se paysage combien idyllique, que Raymondin tombe amoureux de la belle Mélusine. Un amour partagé, puisque l’un et l’autre son séduits dès le premier jour.
C’est à partir de ce moment que Mélusine va, pour la 1ere fois, utiliser tout le cortège de ses sortilèges …..
D’abord, elle réussit à faire pardonner Raymondin. Ensuite, elle fait que les comtes du Poitou deviennent très riches et très puissants.
Et elle ne s’arrête pas là. Comme part enchantement, si l’on peut dire, Raymondin, lui aussi, acquiert une immense fortune et des terres considérables. Mais, en contrepartie, elle exige 2 choses : qu’il ne la voie pas nue le samedi, el qu’il n’assiste jamais à la naissance de ses enfants.
Ebloui par l’amour qu’il porte à Mélusine, Raymondin accepte ses conditions. De son coté, la fée va tout faire pour être agréable avec cet homme qu’elle aime…..
Tout d’abord, elle va faire de lui le plus heureux des pères. En effet le couple aura la joie d’élever pas moins de 10 enfants ! Mais en plus de lui donner une nombreuse descendance, Mélusine offre a son seigneur et maître de nombreuses places fortes dans toute la région du Poitou. C’est ainsi qu’à chaque fois, en une seule nuit, elle érige la forteresse de Vouvant, celle de Mervent, la tour de Saint-Maixent. Elle va aussi bâtir, toujours en secret, la tour de la Garde, à a la Rochelle. Elle offrira à Raymondin la perle de son domaine, le château de Lusigan.
On affirme aussi que c’est à elle que l’on doit le sinistre château de Tiffauges, là où l’épouvantable Gilles de Rais égorgera des enfants, quelques siècles plus tard….
Mais l’amour, s’il est le plus beau des sentiments, a aussi ses côtes sombres. Un de ceux-là est la jalousie …..La jalousie, qui peut engendrer le pire des maléfices !

Descendance :

Voici ce qui arriva : un des sbires de Raymondin suggéra que si Mélusine voulait garder des secrets, c’est qu’elle était infidèle. Raymondin décida alors d’aller y voir plus prés. Et c’est comme cela que, malgré l’interdiction qu’elle lui avait donnée, il tenta de l’apercevoir, un samedi soir, alors qu’elle se baignait, nue.



Il la surprit au moment où elle se transformait en poisson… Raymondin poussa un cri. Mélusine s’aperçut de sa présence, et elle s’enfuit à tout jamais, gardant sa forme monstrueuse, se réfugiant dans les mares, les lacs et les rivières de son Poitou… Plus jamais on ne la revit. Mais, encore aujourd’hui, certain sentent sa présence, parfois bienveillante, parfois maléfique.

Qu’advint-il de Raymondin et de sa descendance ?

S’il était très fier de se ses 10 enfants, il s’étonnait pourtant de leur caractère et de leur aspect.
En effet, le premier, Urlan, avait un visage tout court et tout en largeur, un œil rouge, l’autre vert, et les plus grandes oreilles que l’on ait jamais vues. Le second, Eudes, n’était pas gâté non plus, il avait une oreille plus grande que l’autre. Quant au troisième, il n’avait qu’un seule oreille. Les suivants étaient velus comme un ours, certains avaient une patte de lion, d’autre n’avaient pas de bouche, ou encore trois yeux….
Quant aux dernier, nommé Maillezais, qui a donné ce nom à un merveilleux village du Poitou, il était si cruel, qu’à l’age de 4ans il avait déjà tué 2 nourrices. Histoire de se de se racheter, il devint moine….
Par ailleurs, on sait que le nom de Mélusine s’est transformé en Lusignan, et que la famille Lusignan a eu une illustre histoire, puisque les comtes de Lusignan devinrent roi de Chypre. Ce serait eux qui, au temps des fées, qui auraient été les descendant de Mélusine.

La 1ere chronique écrite de cette fabuleuse histoire a été rédigée par Jean d’Arras, en 1393, pour le célèbre et richissime Jean de Berry, qui venait d’acheter, comme part hasard, le château des Lusignan…..

Et aujourd’hui encore, parfois, autour de la forêt de Mervent, ou dans les étangs des environs de Parthenay, flottent d’étranges brumes. On imagine que des fons des âges, Mélusine surveille son royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
 
La fée Mélusine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légende de Mélusine
» [5ème] Mélusine
» Quelqu'un aurait un extrait de la BD Mélusine sur son ordi?
» La légende de Mélusine
» Mes avatars - Mélusine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lux esoterae :: Divers :: Le domaine féérique-
Sauter vers: