échange de connaissances dans les domaines de l'ésotérisme et du paranormal
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'oeuf cosmique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Mage suprême
Mage suprême


Nombre de messages : 512
Age : 43
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: L'oeuf cosmique   Dim 7 Oct - 20:40

Dans toutes les légendes, la création est synonyme de différenciation, de séparation, d'explosion d'une unité originelle décrite comme une form ovoïde. Albert Einstein, auteur de la "théorie de la relativité", conçut au début du XXème siècle un univers courbe, fini, fermé comme un oeuf. Partout, la tradition présente l'état originel, le chaos, comme un oeuf au sein duquel le ciel et la terre se trouvaient réunis.



Cette plénitude sphérique contenait une pluralité infinie de vies s'ordonnant entre elles en un mouvement spiralé partant du centre du principe absolu. Ensuite, l'oeuf engendra le monde par explosion ou éclatement.

Cette croyance rejoint la thèse scientifique du Big Bang ou création de l'univers par explosion d'un centre de condensation extrême contenant l'ensemble des principes en attente. Edwin Hubble découvrit dans le fameux observatoire de mont Wilson que toutes les galaxie s'éloignaient les une des autres à des vitesses fantastiques.
Les savants en conclurent que si l'univers était en expansion croissante, c'est qu'au départ, il y avait eu explosion à partir d'un "point de singularité", d'un atome primitif d'une densité inimaginable. Il semble que cette explosion que les scientifiques imaginent comme un événement chaotique relevant du pur hasard fut plutot une programmation extrêmement intelligente...

La naissance du monde à partir d'un oeuf est une idée commune aux celtes, aux grecs, aux égyptiens, aux phéniciens, aux cananéens, aux tibétains, aux hindous, aux vietnamiens, aux chaldéens, aux chinois, aux japonais, aux populations sibériennes et indonésiennes. Ce mythe se retrouve chez les dogons, les banbaras du Mali et au Congo, chez les incas, en Finlande et en Suède. Dans la structure de toutes les cosmogonies, l'oeuf succède au chaos, comme un premier principe d'organisation et symbolise le germe des premières différentiations.



Le serpent fût fréquemment associé à l'oeuf originel. Il symbolisait la force créatrice de l'univers lovée sur elle même, enlassant son oeuf, menaçant la vie de sa morsure empoisonnée pour la conduire à la mort, se réenfant lui-même. Le reptile le fécondait ou le protégeait et incarnait l'élément révélateur de l'oeuf en germination. Dans la tradition des védas (textes poétiques sacrées de l'Inde antique), le serpent symbolisant le chaos entouré le monde primitif de ses anneaux monstrueux, comme le serpent midgard de la cosmogonie germanique dont le nom en islandais désignait le "milieu du monde". Dans la mythologie hindoue, Vishnu, le dieu créateur, se reposait à la fin de chaque monde sur le serpent Ananta ou Vasuki, flottant sur l'océan primordial dont les anneaux enserraient la base de la colonne de l'axe du monde ou "oeuf cosmique".

Un livre sacré de l'Inde, Le minokhired Péhivi évoque l'oeuf céleste en ces termes : "le ciel et la terre sont faits à la façon d'un oeuf d'oiseau. Le ciel, au-dessus et au-dessous de la terre a été fait par Ahura Mazda à la façon d'un oeuf. La terre dans le ciel est comme le jaune de l'oeuf." L'oeuf est couvé à la surface des eaux primordiales par l'oie Hamsa dit-on en Inde, animal représentant l'esprit, le souffle divin. Ensuite, il se sépare en deux moitiés pour donner naissance au ciel et à la terre. De même, le Brahma-nda hindoue se divise en deux demi sphères d'or et d'argent.L'énergie divine infinie et créatrice plonge une graine dans l'eau afin qu'elle produise la création. Cette graine se transforme en un immense oeuf d'or. Après avoir mûri à la surcface des eaux pendant mille ans, l'oeuf se sépare en deux moitiés, révélant le dieu Brahma qui crée les sept étages du monde supérieur avec une moitié et les sept étages du monde inférieur avec la seconde.



Des héros chinois seraient nés d'oeufs fécondés par le Soleil ou de l'ingestion d'oeufs d'oiseaux par leur mère: "Au temps où le ciel et la terre étaient un chaos ressemblant à un oeuf, P'ankou naquit dans celui-ci et y vécu pendant dix huit milles années. Progressivement, il sépara les éléments du monde: la terre du ciel, mais également la lumière de l'obscurité, l'humide du sec, le yin du yang... qui étaient tous intimement liés à l'intérieur de l'oeuf primordial.".

L'oeuf primordial du Shintô se sépare en une moitié légère (le Ciel) et une moitié plus dense (la Terre). Le Ciel est léger comme le blanc qui l'entoute; la Terre est épaisse comme le jaune de l'oeuf coagulé. Dans les traditions chinoises, le chaos a la forme d'un oeuf. Au bout de dix huit milles ans, l'oeuf s'ouvre. Les éléments lourd forment la Terre (Yin), les éléments plus légers donnent naissance au Ciel (Yang). Une autre théorie chinoise conçoit le monde comme un oeuf immense dressé à la verticlae. Le Ciel et les astres constituent la partie supérieure de la coquille, la Terre est le jaune flottant au milieu de l'océan primordial qui remplit le fond de l'oeuf.



Dans les mythes orphiques, au commencement était Chronos, le temps. Il engendra le Chaos (l'infini) et l'Ether (le fini), enveloppés par la Nuit primordiale, surnommée "la déesse aux ailes noires". La nuit fut courtisée par le vent du Nord, c'est à dire par le serpent. De cette rencontre naquit l'Oeuf d'argent, autrement dit la Lune, symbole de vie, d'unité et de perfection. Au sein de cet oeuf gigantesque naquit Phanès, la Lumière qui, de par son union avec la Nuit, donna naissance au Ciel, à la Terre et à Zeus. Les anciens grecs comme les Egyptiens imaginaient que toutes les forces de la nature avaient été concentrées dans un germe primitif apparu sous la forme d'un oeuf. Orphée, un poéte mythologique donna à la Terre une forme ovoïde.

Une légende polynésienne révèle qu'au commencement était Taaroa, l'Unique. Il était son propre créateur et demeurait seul dans sa coquille qui était semblable à un oeuf tournant dans l'espace infini, sans Ciel, sans Terre, sans Lune, sans Solei, sans étoiles. Rongé par l'ennui, le Dieu brisa la coque. Avec celle-ci, il établit la grande fondation du monde et organisa l'univers en plates-formes empilées les unes sur les autres. Un trou percé dans chacune d'elles permettait de progresser dans le savoir.

Chez les arborigènes d'Australie, le Dieu serpent des mers primitivement enfermé dans un oeuf brisa sa coquille. les éclats formèrent des îles et les mouvements de reptation de son corps créérent les plis de l'écorce terrestre, les courbes des rivières, les éclairs et les arcs-en-ciel.

Chez les Incas, un mythe cosmologique recueilli au Pérou par les premiers chroniqueurs espagnols révèle que le héros créateur demanda à son père, le Soleil, de créer des hommes pour peupler la terre. Celui-ci envoya trois oeufs. Du premier, un oeuf d'or, sortirent les nobles, du second en argent, naquirent leurs femmes, et du troisième en cuivre, fut issu le peuple Inca.



Dans les mythes celtes, le serpent à tête de bélier s'enroulait autour de l'oeuf primordial pondu par la grande Déesse et le fertilisait. Pour les Bambaras du Mali, l'oeuf était l'esprit créé au centre de la vibration sonore. Peu à peu, il se sépara d'elle, gonfla et éclata, libérant les vingt-deux éléments fondamentaux. Au Congo, l'oeuf représentait le monde et la perfection. le jaune symbolisait le coté féminin et le blanc, le sperme masculin. Certaines tribus pensent que l'homme doit s'efforcer de "ressembler à un oeuf".

En Finlande, une légende raconte qu'avant la naissance des temps, une Vierge sortit son genou des eaux primordiales. Un canard vint y déposer sept oeufs dont six en or et un en fer. Ensuite, elle plongea et les oeufs se brisérent dans l'océan. Les divers morceaux se transformèrent en ciel, Soleil, Lune...

L'oeuf apparait comme l'un des symboles de la rénovation périodique de la nature évoquée par la tradition des oeufs de pâques et des oeufs colorés dans de nombreux pays. Il illustre le mythe de la création périodique. Parallèlement au principe de la création, il symbolise la renaissance, la régénération et la répétition.

Une coutume provençale consiste à offrir à un nouveau-né un oeuf pour qu'il soit "bon comme le pain, sain comme le sel, plein de bénédictiions, de vie, de grâces, comme un oeuf". L'oeuf devient le symbole du mystère pascal dans lequel s'opère une gestation, une transmutation, les préparatifs de la résurrection.

Des oeufs d'argile découverts dans des sépultures de Russie et de Suède ont été interprétés comme des emblèmes d'immortalité et des symboles de résurrection.

Au même titre que l'Ouroboros, l'oeuf primordial peut être assimilé à la grande roue des incarnations du Bouddhisme ou samsara à laquelle chaque individu est soumis jusqu'à la libéartion finale ou Nirvana. L'oeuf représente la maison, le nid douillet, le sein maternel sécurisant, lié aux valeurs de protection et de repos. Mais pour faire l'expérience de la vie, l'être doit quitter sa douce sécurité comme le poussin brise sa coquille...



L'oeuf tient une place importante dans la tradition alchimiste. On appelait "oeuf des philosophes", le vase dans lequel ils renfermaient leur matière pour la cuire. L'oeuf symbolise la matière même du magistère contenant le mercure, le soufre et le sel, soit le blanc, le jaune et la coque renfermant le tout. L'oeuf philosophique représentait à la fois la création de l'univers et la tranmutation des métaux.

L'alchimiste le considérait comme l'emblème de l'oeuvre sacrée accomplie où les contraires avaient fusionné et au sein duquel son état androgyne primitif ouvrant à l'immortalité.

Notons que tous les êtres vivants commencent leur existence dans un oeuf ou dans un élément de forme sphérique: le végétal dans une graine; le poisson, le reptile, l'insecte, le volatile dans un oeuf; l'homme et les mammifères dans une cellule ovoïde résultant de la fusion des deux cellules originelles père/mère.

Dans l'univers de l'infiniment petit (atomique) et de l'infiniment grand (l'espace), tout est courbes, cercles, spirales et sphéres: planètes, étoiles, galaxies, mouvements de rotation, ellipse, cycles. Simple hasard de la nature? La sphére et l'oeuf, de par leur forme pleine, ronde, féminine, symbolisent la pureté, la plénitude, l'utérus, la gestation, le point originel d'où tout a émané. A travers une esthétique parfaite, se dévoile l'Unité de Dieu dans toute la splendeur de sa maternité: harmonie des courbes, sérénité de l'état d'être, équilibre des tensions.


Dernière édition par le Ven 12 Oct - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
La Mouette
Enchanteur
Enchanteur


Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Jeu 11 Oct - 22:55

Cet un sujet tres interessant

cela correspont a la création du monde vue part differente civilisation et sur sous une forme scientifique aussi

je suis curieux de voir la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Mage suprême
Mage suprême


Nombre de messages : 512
Age : 43
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Jeu 11 Oct - 23:34

la suite ne va pas tarder.

En fait, ce qui est intéressant, c'est de constater qu'à la base, les différentes croyances de notre planète se recoupent. Ce qui tendrait à prouver qu'il y a une part de vérité dans ce concept d'oeuf cosmique. On dit que dans toute lègende, il y a une part de vérité. Maintenant quelle part, là est le vrai probléme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
grand manitou
poussière d'étoile
poussière d'étoile


Nombre de messages : 5
Age : 34
Localisation : 59 Lille
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Dim 24 Fév - 23:50

Je n'avais jamais fait attention à cela, que nous venons tous dune cellule, de quelque chose de rond, de beau que l'on voit tout le temps , c'est chose ronde qui font que la vie est possible, tel le soleil ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Mage suprême
Mage suprême


Nombre de messages : 512
Age : 43
Localisation : 59 Nord
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Lun 25 Fév - 0:01

Bonsoir Grand manitou,

des choses rondes ou conique oui, comme le ventre ou les seins d'une mère qui sont source de vie, comme la lune qui symbolise les cycles de la vie des femmes, comme la déesse mère qui porte en son giron toute âme sur cette terre et dont nous sommes tous issus.

Circée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxesoterae.forumpro.fr
grand manitou
poussière d'étoile
poussière d'étoile


Nombre de messages : 5
Age : 34
Localisation : 59 Lille
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Lun 25 Fév - 0:08

oui, quand on y réflechit bien, on vien tous "du même endroit", on as tous le même soleil, la même lune et pourtant, nous somme tous si différent. Est-ce un bien, un mal ..??

Très jolie Photo circée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oeuf cosmique   Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeuf cosmique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vierge Marie, "divine"? "oeuf cosmique"? (Réponse à LucJos)
» Oeuf périmé?
» Oeuf dans le vegetarisme
» Cinéma : "Le voyage cosmique" (URSS 1935)
» Diversification: à quel âge introduire oeuf? céréales?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lux esoterae :: Esotérisme :: le dualisme divin-
Sauter vers: